MAKE YOUR OWN KIND OF MUSIC

Cet après-midi, Thebe doit nager avec les baleines. Pour l’heure, il profite du jour à peine levé pour se faufiler discrètement de son bungalow, jusqu’à la salle informatique, afin d’y télécharger Illusion of Grandeur, la dernière mixtape du rappeur californien Lil B The Based God.

Pendant que ses camarades profitent de leur pause méridienne, en s’élançant du haut d’une cascade pour plonger dans le lagon par exemple, Thebe tente de leur transmettre sa passion pour le Based God, de leur parler de Waka Flocka, de la libération de Gucci Mane. Ce dernier s’est fait tatouer un cornet de glace sur la joue.

Il est l’heure pour Thebe d’aller nager avec les baleines. Avant, il passe par sa chambre, pour y cacher la clé USB contenant la mixtape téléchargée ce matin, en la glissant entre une biographie de Malcolm X et son exemplaire de L’avenir n’est plus ce qu’il était de Richard Fariña. Alors qu’il s’apprête à sortir, son professeur de plongée sous-marine, un polynésien aux épaules larges et aux tempes rasées, l’arrête.

Quelle que soit la règle transgressée, la punition est la même, ici, à la Coral Reef Academy ; un isolement du groupe, de ses repas sur la plage, de ses soirées à chanter, de ses jeux dans la jungle, le temps de réfléchir à sa faute. Mais le prof de plongée n’est pas au courant pour Lil B. Il vient annoncer à Thebe qu’il va avoir de la visite.

La dernière fois que Leila Steinberg s’est retrouvée impliquée dans la gestion de carrière d’un rappeur, c’était vingt ans plus tôt, après que le jeune Tupac Shakur soit venu assister à son cours de poésie. Désormais, à la demande de sa mère, elle s’occupera de Thebe Kgositsile, dit Earl Sweatshirt. Elle est venue le retrouver, ici, au Samoa, pour le rencontrer et le soumettre à des travaux d’écriture – une fois qu’il sera revenu de sa baignade avec les baleines.

illustration : Hector de la Vallée

cooking3_photos-26

Si l’on dessinait la carte mentale du rap, une arborescence achronique reliant ses individus, ses sons et ses évolutions comme des atomes, au milieu se trouverait Lil Wayne. Il a absorbé tout ce qui s’est fait avant lui en voulant ressembler à ses idoles, puis en le recrachant a donné naissance à tout ce qui s’est fait après. Lil Wayne est le centre de gravité de l’histoire du rap. Même absent, il est omniprésent, en s’incarnant dans à peu prêt tout.

A force de crises d’épilepsie, le monde qui pousse dans la tête de Dwayne Michael Carter Jr. a cessé de grandir, mais il est devenu matériel, palpable. Il est celui dans lequel nous vivons aujourd’hui. Lil Wayne est devenu le rap.

cooking3_photos-28

Cooking by The Book Vol.3 : Lil Wayne & The Hot Boy$ raconte en vingt chapitres et interludes l’histoire du plus grand rappeur de tous les temps, sa musique, sa ville, son ascension vers Mars, les frères, les pères et les ouragans croisés en chemin.

Disponible sur le site des éditions FP&CF dans une édition simple accompagnée d’une carte A5, dans des packs avec un poster A1 ou dans un des trente packs avec le poster et douze risographies A3 des illustrations.

Commander Lil Wayne & The Hot Boy$

category: Cooking By The Book
tags: ,

Le deuxième volume de la collection Cooking by the Book est consacré à la carrière du légendaire E-40.
Vous pouvez vous le procurer sur le site des éditions FP&CF, en version française ou anglaise.

The zine is available in English

Pour fêter ce nouveau numéro et accompagner l’été indien, ISSUE vous offre cette chanson inédite.

ISSUE « I Can’t Stand It »